Abbaye de Blauvac

No items found.

Un écrin de silence et de verdure, au pied du Mont Ventoux : l’abbaye de Blauvac est tout simplement l’endroit qu’il vous faut pour une promenade intérieure ressourçante, au milieu des champs de lavande, de vignes et de cerisiers.

Les religieuses de Blauvac ont un réel charisme d’accueil. Toute personne en quête d'intériorité, de calme et de repos sera reçue et aura l’opportunité de découvrir les trésors de la spiritualité cistercienne.

L'Abbaye et la communauté

Le Abbaye et la communauté

Le Abbaye et la communauté

La Abbaye et la communauté

Petite histoire de l’abbaye Notre-Dame de Bon-Secours à Blauvac


L’histoire de l’abbaye de Notre-Dame du Bon Secours est une histoire européenne. Alors que l’interdiction des vœux religieux est décrétée en France entre 1790, Dom Augustin de Lestrange fonde un monastère d’hommes dans le canton de Fribourg en Suisse. Ce n’est qu’à la Restauration, en 1816, que la communauté commence à retourner petit à petit en France. En 1820, un groupe de moniales décide de s’installer à Vaise, près de Lyon, puis déménage à Maubec en 1834.

Les vocations affluent dans cette abbaye toujours sous le patronage de Notre-Dame de Bon-Secours. Malgré de nombreuses difficultés matérielles, les fondations se succèdent : en 1837, quelques sœurs retournent à Vaise à la demande de la population lyonnaise et de son archevêque ; en 1852, est fondée l’abbaye de Blagnac (qui deviendra le Rivet) ; puis celle de Bonneval en 1875 ; et enfin celle de Chambarand en 1931.

D’énormes travaux au monastère sont nécessaires : les bâtiments sont de plus inadaptés à une communauté plus restreinte, l’économie rurale est mise en difficulté par des épidémies. Le déménagement aura lieu en 1991, amenant la communauté à Blauvac, au pied du mont Ventoux.

Dormir dans une abbaye de Provence et faire une retraite à l'ombre du cloître, marqué des odeurs de lavande...

Les sœurs cisterciennes de l’abbaye de Blauvac dans le Lubéron


À Blauvac, pas de vestiges anciens mais une maison de maître habilement transformée en abbaye pour abriter les 17 sœurs partageant la vie commune au monastère, réunies autour de leur mère abbesse. Installée à Blauvac depuis 1991, dans le département du Vaucluse (84), la communauté appartient à la famille monastique de l'Ordre Cistercien, fondé par saint Bernard de Clairvaux, et suit la Règle de saint Benoît. Les sœurs vivent selon cet esprit, simplement, dans l'alternance bienfaisante de et du travail.

La communauté vit au rythme des sept offices quotidiens, de jour comme de nuit, réunie dans l’église abbatiale que les sœurs ont construite en 2005 ! Nombreux sont les voisins, les retraitants et les pèlerins d’un jour qui viennent s’associer à la prière des cisterciennes. Tous peuvent témoigner de la beauté paisible des offices, chantés, aux premiers rayons du soleil, en union avec les oiseaux, bientôt suivis des cigales qui n’hésitent pas à mêler leurs voix à celles des sœurs !

Les fameuses hosties de l'abbaye de Blauvac


La communauté de l’abbaye de Blauvac vit également de son travail. Une fabrique d'hosties permet aux sœurs de vivre du travail de leurs mains. Toutes les sœurs, selon leurs capacités, participent à l’élaboration, depuis la préparation de la pâte, la cuisson, la coupe... jusqu’aux étiquettes à coller sur les emballages, en passant par la comptabilité !

En pleine communion avec la nature, elles disposent aussi d’un jardin potager recouvert de nombreux arbres fruitiers et fleurs diverses. Ce jardin permet aux sœurs de proposer « Les gourmandises de l’abbaye », confectionnées sur place, que vous pourrez découvrir dans le magasin de l’abbaye… Une hôtellerie ouverte aux chercheurs de sens complète les activités de la communauté.

La fabrication d'hosties à l'abbaye de Blauvac, un vrai savoir-faire depuis la préparation de la pâte à la découpe finale en passant par la cuisson et autres étapes !


Ce qui vous attend pendant votre retraite spirituelle

Faire une retraite spirituelle dans le Vaucluse, à l'abbaye de Blauvac


Les religieuses de l’abbaye de Notre-Dame du Bon Secours ont hérité d’un réel charisme d’accueil de toute personne en recherche de spiritualité et de silence. Vous qui cherchez le repos, n’hésitez pas à découvrir l’abbaye de Blauvac où la communauté sera heureuse de vous proposer un cadre privilégié baigné de lumière, de calme et de prière.

Situé sur la route de Saint-Jacques de Compostelle, le monastère offre aux pèlerins l’eau de la fontaine Saint-Jacques depuis des siècles. Ils y désaltèrent leur corps, se reposent à l’ombre des grands arbres avant de reposer leurs cœurs dans l’église abbatiale du monastère. Les religieuses s’associent à la marche de tous ces pèlerins par la prière et le cheminement spirituel.

La clôture ne constitue pas tant une barrière pour abriter la communauté du monde, mais elle délimite une oasis où le voyageur fatigué peut faire halte pour se ressourcer dans le silence, la prière, la rencontre fraternelle au milieu d’une nature accueillante. N’hésitez pas à venir y poser vos bagages !

Petite vue sur le mythique Mont Ventoux à quelques kilomètres de l'abbaye : what else ?

Une hôtellerie pour vous accueillir à l’abbaye Notre-Dame de Bon Secours


Quel que soit le cheminement spirituel des éventuels hôtes, les religieuses de Blauvac sont heureuses de vous permettre de vous ressourcer dans le silence et le recueillement pour un temps de retraite, de travail ou de repos.

Durant une retraite spirituelle à l’abbaye Notre-Dame du Bon Secours, les hôtes sont conviés à partager les temps de prière à l’église, ouverts à tous. Ceux qui en ont le désir peuvent demander à rencontrer une sœur pour un entretien spirituel.

L’hôtellerie est délibérément de taille modeste afin de préserver le cadre nécessaire au silence et à la méditation. Le service d’hôtellerie proposé comprend un hébergement en chambre individuelle ou double, en échange d’une petite implication dans le fonctionnement de l’hôtellerie (mise du couvert, vaisselle…) et d’une participation aux frais.

Quelques informations supplémentaires concernant l’hôtellerie à l’abbaye de Blauvac :

  • La structure se compose de 19 chambres, dont une équipée pour l’accueil de personnes à mobilité réduite.
  • Les personnes accueillies apportent leurs draps (lits individuels de 90 cm), leur linge de toilette, assurent l’entretien de leur chambre, participent à la vaisselle et à la préparation des salles à manger.
  • Les repas se prennent en silence.
  • Régulièrement, les religieuses proposent des retraites prêchées lors des grands temps liturgiques de l’année (Pâques, Noël) ou sur des thèmes particuliers (lecture de la Bible).
  • Les retraites ne peuvent excéder 8 jours.

La communauté vous accueille avec joie dans la paix, la sérénité, le silence de l'abbaye.

Lavandes, vignes, thym et cerisiers : la promesse d'une retraite dépaysante et savoureuse.


Géographie et activités

L'abbaye de Blauvac, superbe abbaye cistercienne dans le Vaucluse


Située dans le département du Vaucluse (84), l'abbaye de Blauvac est positionnée au pied du légendaire Mont Ventoux – passage mythique des plus belles ascensions cyclistes et des grandes étapes du Tour de France !

Enchâssée dans un écrin de silence et de verdure, l’abbaye Notre-Dame de Bon Secours reçoit les retraitants dans un paysage planté de vignes et de cerisiers. Ce cadre idyllique aux senteurs de thym et de lavande invite chacun à une promenade intérieure ressourçante.

L'abbaye de Blauvac, ou la Provence dans toute sa splendeur, avec une vue sur le Mont Ventoux au loin sur la droite.

En cliquant sur "Accepter", vous acceptez que des cookies soient stockés sur votre appareil.