L'Abbaye et la communauté

Le Abbaye et la communauté

Le Abbaye et la communauté

La Abbaye et la communauté

Le Abbaye et la communauté

Le Abbaye et la communauté

Le Abbaye et la communauté

Le Abbaye et la communauté

La communauté de Bricquebec

Fondée en 1824 par l'abbé Onfroy, l'abbaye Notre Dame de Grâce de Bricquebec est située au cœur du bocage verdoyant du Cotentin. C'est une des rares abbayes trappistes datant du XIXème siècle, qui se démarque par son architecture néoclassique, épurée et élégante. L'église abbatiale est un véritable joyau architectural dont la façade imposante laisse place à un intérieur baigné de lumière où trône un orgue signé Cavaillé-Coll, une des plus grandes factures d'orgue. 

C'est aussi aux moines de Bricquebec que l'on doit l'assèchement des marécages et une importante activité d'élevage, notamment de vaches laitières qui donnera lieu à la Trappe de Bricquebec, fromage se présentant sous la forme d'une petite meule, dont les moines revendront la marque en 1961. Ils se concentreront alors sur l'élevage porcin sous l'impulsion du Père Marc. Le nombre de têtes se multiplie rapidement passant de 50 à 200, puis à 2000 porcs charcutiers à la fin des années 1960. Mais l'objectif demeure le même : produire une viande artisanale de qualité. À partir du début des années 1990, les moines décident de transformer eux-mêmes la viande qu'ils produisent. Désormais, une quinzaine d'employés s'attellent à produire divers produits dérivés, tous estampillés « Le Cochon du Père Marc ».

L'abbaye de Bricquebec cultive un lien particulier avec le Japon, où plusieurs moines sont partis en missionnaire depuis l'ouverture de ce pays à la fin du XIXème siècle. C'est ainsi que deux premiers prieurés furent fondés en 1896 et 1898 sur Hokkaido, île principale la plus septentrionale de l'archipel. Cinq autres communautés verront le jour sur les terres nippones entre 1935 et 1981. Chaque année, le prieur de Bricquebec se rend au Japon pour rendre visite aux fondations cisterciennes japonaises et ainsi maintenir un lien. 

L'ordre cistercien, un ordre qui ne date pas de la dernière pluie !

L'Ordre Cistercien, une branche réformée des Bénédictins, trouve ses origines dans la fondation de l'abbaye de Cîteaux par Robert de Molesme en 1098. Il occupe une place de premier plan dans l'histoire religieuse du XIIème siècle et demeure parmi les plus anciens ordres monastiques, jouissant d'une reconnaissance spirituelle étendue, comme en témoigne sa présence dans de nombreux pays occidentaux.

L'essor significatif de l'ordre est attribuable à Bernard de Clairvaux (1090-1153), une personnalité exceptionnelle dotée d'un charisme marqué. Bien qu'il ne soit pas le fondateur, il demeure le maître spirituel prééminent de l'ordre au XIIème siècle, contribuant à sa renommée et à son prestige.

L'Ordre Cistercien, en restaurant la règle bénédictine sous l'influence de la réforme grégorienne, accorde une importance particulière à la liturgie et fait du travail une valeur fondamentale, comme en attestent ses riches héritages techniques, artistiques et architecturaux.

Outre son rôle social prééminent jusqu'à la Révolution, l'ordre exerce une influence significative dans les domaines intellectuel et économique, ainsi que dans les sphères des arts et de la spiritualité.

Ce qui vous attend pendant votre retraite spirituelle

Les retraites à Bricquebec

« Les hôtes seront reçus comme le Christ » - Règle de saint Benoît

Tous (adultes) sont les bienvenus pour vivre un temps de retraite spirituel à l'abbaye de Bricquebec qui propose :

  • Des retraites en solitaire

  • Des retraites pour les familles

  • Des retraites pour les groupes

  • Des retraites estudiantines pour les révisions d'examens. 

Petit tour d'horizon de l'abbaye

À l'abbaye de Bricquebec, au cours de votre retraite, vous aurez la possibilité de :

  • prier avec la communauté, en prenant part à la messe quotidienne ou aux offices tout au long de la journée ;

  • rencontrer un moine pour un échange personnel ;

  • lire à la bibliothèque de l'hôtellerie ;

  • faire une agréable promenade dans la campagne environnante. 

Les capacités d'accueil de l'abbaye sont limitées à 19 couverts et 14 retraitants pouvant loger sur place. Les retraitants peuvent aussi disposer d'une salle d'accueil (maximum 19 personnes). 

Géographie et activités

Les merveilles du Cotentin

Outre l'abbaye et ses jardins qui sont en eux-mêmes des perles architecturales, vous pourrez découvrir, à proximité de Notre Dame de Grâce de Bricquebec :

  • le château médiéval de Bricquebec, datant du XIIème siècle et remanié à la Renaissance. Il abrite aujourd'hui un musée retraçant l'histoire de la région ;

  • la ville de Valognes, ville historique abritant un riche patrimoine architectural, dont une cathédrale gothique et un hôtel de ville Renaissance, à seulement un quart d'heure de voiture ;

  • la station balnéaire de Barneveille-Carteret, à 20 minutes de voiture ;

  • la ville de Saint-Vaast-la-Hougue et la petite île fortifiée de Tatihou, à environ 35 minutes de voitures ;

  • le nez de Jobourg et le célèbre cap de La Hague, à environ 40 minutes de voiture. 

-
+
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Réserver ma retraite
En cliquant sur "Accepter", vous acceptez que des cookies soient stockés sur votre appareil.