Abbaye Notre-Dame d'Ourscamp

Située dans l'Oise, dans les Hauts-de-France, l'abbaye Notre-Dame d'Ourscamp abrite une communauté de seize Serviteurs de Jésus et de Marie qui, dans le cadre d'une sublime abbaye médiévale et d'un jardin verdoyant de six hectares, accueillent des messieurs, entre 20 et 40 ans, souhaitant expérimenter la vie monastique !

Les retraites organisées par la communauté

Retraite discernement : « À l’école de Marie donner sa vie à Dieu » (Toute l'année)
Jeunes 18-35 ans
Je découvre
Retraite discernement : « À l’école de Marie donner sa vie à Dieu »
16/07/2024 - 21/07/2024
Jeunes 18-35 ans
Je découvre

L'Abbaye et la communauté

Le Abbaye et la communauté

Le Abbaye et la communauté

La Abbaye et la communauté

Le Abbaye et la communauté

Le Abbaye et la communauté

Le Abbaye et la communauté

Le Abbaye et la communauté

L'abbaye Notre-Dame d'Ourscamp, un monastère immémorial

C'est en 641 que saint Éloi pose la première pierre d'un oratoire nommé Ourscamp. Mais ce n'est que cinq siècle plus tard, en 1129, que l'abbaye prend le nom de Notre-Dame d'Ourscamp lorsque saint Bernard installe douze moines sous la direction de Walerant de Beaudemont. L'abbaye prend alors rapidement son essor et, en 1154, Gilbert entreprend la construction d'une deuxième abbatiale. En 1201, celle-ci est achevée avec des dimensions spectaculaires : 102 mètres de longueur pour 24 mètres de largeur, 16 mètres de hauteur sous voûtes et une nef à 9 travées. 

En 1792, les dix-huit derniers religieux quittent l'abbaye et le domaine est loti en plusieurs parcelles. En 1810, y est installée une succursale d'une filature qui connaît une période de formidable prospérité.

Pendant la Première Guerre Mondiale, les Allemands occupent l'abbaye et des obus français provoquent l'incendie de l'usine qui atteint plusieurs autres ailes. En 1941, la Congrégation des Serviteurs de Jésus et de Marie s'y établit et en demeure propriétaire jusqu'à ce jour. 

La façade principale de la maisonnée.

Les Serviteurs de Jésus et Marie vous accueillent à Ourscamp

Le 9 septembre 1909, le Père Lamy, curé de La Courneuve, décide de fonder un institut religieux, basée sur une règle de vie fondée sur trois piliers : prière, pénitence et action apostolique

Se sentant bien incapable de relever cette intuition mais dans un souci d'obéissance, le Père Lamy cherche des collaborateurs plus jeunes pour l'assister dans ce travail. Il s'attache à rédiger divers éléments d'une règle religieuse ainsi que des directives spirituelles et des conseils pratiques pour les futures vocations. Voués au bien des âmes, les religieux ont pour vocation de ramener les hommes sur les pas de Jésus-Christ par leur dimension apostolique : éducation de la foi et annonce de l'Évangile, spécialement auprès des jeunes. Vivant en communauté, ils consacrent une large partie de leur temps à la louange de Dieu

En 1929, des jeunes se décident à suivre l'appel du Père Lamy et fonde le 25 mars 1930 une communauté à Chambourg, en Indre-et-Loire. Le Père Lamy, qui est devenu supérieur général, constate très rapidement des lacunes dans le groupe des postulants comme parmi les prêtres collaborateurs. Il confie la communauté à deux personnes de confiance pour poursuivre son œuvre. Il s'éteindra le 1er décembre 1931. 

Durant 10 ans, la communauté va poursuivre une existence officieuse, avant de s’installer à l’abbaye d’Ourscamp le 2 octobre 1941,date de l’arrivée des premiers andidats. 

La vie religieuse s'organise, sous la juridiction de l'ordre de Cîteaux, au milieu des difficultés engendrées par l'Occupation. L'abbaye cachera notamment des jeunes gens fuyant le travail obligatoire et la déportation. Après la guerre, plusieurs frères se rendent en Suisse, à l'abbaye cistercienne d'Hauterive, pour y recevoir une formation monastique. Mais il apparaît rapidement que le projet du Père Lamy est difficilement conciliable avec les exigences du style essentiellement contemplatif de la vocation cistercienne. Une autre voie est trouvée : le 15 juillet 1948, avec l’approbation du Saint-Siège, la Congrégation des Serviteurs de Jésus et de Marie est érigée en institut de droit diocésain.

Le rayonnement de la Congrégation s'étend peu à peu sous l'égide du Père André. Mais à partir de 1955, le nombre de vocations s'étiole jusqu'à ce qu'il ne reste plus que cinq frères dans les années 1960. Mais grâce à la persévérance du Père André, la communauté reprend peu à peu et et attire de nouveaux postulants. Dans les années 1980-1990, la Congrégation connaît une deuxième période d'essor et développe diverses activités, à la rencontre des jeunes notamment. Un prieuré est fondé en Alsace (1991) et un autre en Argentine.

Depuis 2021, le Père Éric est le Supérieur Général de la Congrégation qui compte 28 membres, répartis dans trois maisons : cinq sont en Argentine, sept en Alsace et seize à Ourscamp.

Leur charisme est exprimé dans leur nom : « Serviteurs » à l’exemple de saint Joseph et de saint Jean ; leur fête patronale, celle du Cœur Immaculé de Marie, Refuge des Pécheurs, auprès de qui ils puisent miséricorde, force et amour ; l’exemple donné par le Père Lamy, exemple d’intimité avec Jésus et Marie.

La photo de classe des Serviteurs de Jésus et de Marie !

Ce qui vous attend pendant votre séjour

Des séjours pour les hommes (18-35 ans) à l'abbaye d'Ourscamp


Il est possible de découvrir le quotidien de la communauté tout au long de l’année pour les hommes. L’accueil se fait à l’hôtellerie et comprend le repas et le couchage.

Les frères organisent tout au long de l’année des « retraites monastiques » pour des jeunes hommes qui veulent approfondir leur vie spirituelle et faire l'expérience de la vie monastique. Il est aussi possible de faire des retraites en solo tout au long de l’année.

L'abbaye offre un cadre idéal pour se donner du temps pour se poser les bonnes questions, loin du fracas de ses occupations habituelles, avec le soutien de la prière de la communauté : qu'est-ce que je veux faire de ma vie ? Pour qui, pour quoi la donner ?

Dans le cadre de ces retraites, il est aussi possible de participer aux apostolats de la communauté : participation au patronage, aux visites apostoliques, à l’accueil

Une petite virée en remorque, ça vous dirait ? 

L'hôtellerie d'Ourscamp

L’abbaye particulièrement facile d’accès : elle est desservie par une gare située à 1,2 km de l’abbaye (trajet depuis la Gare du Nord à Paris), et elle est située à 100 kilomètres de Paris (par l’autoroute A1) à 150 kilomètres de Lille.

L'hôtellerie est constituée de différentes maisons comprenant entre 15 et 40 chambres ; la capacité d'accueil atteint 100 personnes. L'abbaye est située dans un cadre assez unique : six hectares de jardins, un oratoire et une chapelle datant du XIIIè siècle, une quinzaine de salles pour l'accueil et un réfectoire

Chaque jour suit un emploi du temps semblable :

  • Lever à 6h30. 

  • Oraison à 7h. 

  • Petit-déjeuner à 8h. 

  • Exposition du Saint Sacrement

  • Office du milieu du jour à 12h15. 

  • Déjeuner et chapelet à 12h30. 

  • Messe à 18h15. 

  • Vêpres à 19h. 

  • Dîner en silence à 19h30. 

  • Complies et adoration à 21h. 

Les offices du dimanche ont lieu à la grande chapelle, les offices de semaine se déroulent à la grande chapelle l'été et dans l'oratoire l'hiver. La communauté ferme le lundi (les réservations ne sont donc pas possibles alors). 

Lunettes de soleil, regards furtifs : le gang est dans la ville !

Géographie et activités

L'abbaye d'Ourscamp, au cœur de l'Oise !

L'abbaye se situe en pleine campagne, à côté de l'Oise (Hauts-de-France) et de son canal ; entre Compiègne et Noyon. Située dans une forêt, il est possible de la parcourir à pied et de longer le long du canal de l'Oise pour profiter d'une belle balade bucolique. Les anciennes carrières de pierres, ayant servies de refuge pendant la Première Guerre mondiale, peuvent aussi être un charmant détour pour une promenade, à seulement une quinzaine de minutes d'Ourscamp. 

Compiègne qui est une ville chargée d'histoire, dont le château de Compiègne, le haras national de Compiègne ou encore la célèbre forêt éponyme. Noyon est une ville-cathédrale qui dispose d'un centre-ville ancien remarquable. 

L'hiver donne à Ourscamp des allures sibériennes. 
-
+
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Réserver ma retraite
En cliquant sur "Accepter", vous acceptez que des cookies soient stockés sur votre appareil.