Carmel d'Yzeron

Carmel d'Yzeron
Carmel d'Yzeron
Carmel d'Yzeron
Carmel d'Yzeron
Carmel d'Yzeron
Carmel d'Yzeron
Auvergne-Rhône-Alpes

Situé à 40 minutes du centre-ville de Lyon, plein Ouest, le Carmel d'Yzeron vous accueille dans les Monts du Lyonnais pour une retraite sur les pas des grandes figures carmélitaines : sainte Thérèse de Lisieux, sainte Thérèse d'Avila, saint Jean de la Croix ou encore sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix

-
+

Les réservations avec cet établissement devront être approuvées

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Les retraites organisées par la communauté

Pas d'events dans cette abbaye

L'Monastère et la communauté

Le Monastère et la communauté

Le Monastère et la communauté

La Monastère et la communauté

Le Monastère et la communauté

Le Monastère et la communauté

Le Monastère et la communauté

Le Monastère et la communauté

Petite histoire de la communauté d'Yzeron

Fondé par quatre carmélites venues d’Arles, le carmel d'Yzeron voit le jour en 1861, à Oullins, dans la banlieue ouvrière près de Lyon. En attendant la construction d'un monastère, les sœurs sont logées dans une masure délabrée et insalubre. Malgré cela, les postulantes affluent : dix en un an. C'est le début de l'histoire du Carmel d'Yzeron.

De 1898 à 1914, la communauté stagne et son nombre oscille entre huit à dix sœurs, car elles n'ont plus le droit d'accepter de postulantes. Après la guerre, de nouvelles difficultés émergent : la commune engage des travaux d'urbanisme et des rues coupent le jardin du monastère. Les Sœurs sont alors obligées de quitter les lieux pour s'installer ailleurs.

Les 23 sœurs de la communauté s'installent alors à Lyon en 1926 dans le quartier du Point du Jour (Lyon 5). Pourtant,  quarante ans plus tard, l'urbanisation croissante contraint la communauté à bouger à nouveau. C'est ainsi que la communauté pose ses valises à 800 mètres d'altitude dans les Monts du Lyonnais, à Yzeron, en 1967

Dans le jardin potager du Carmel, les Sœurs sont aux petits soins auprès des potirons et des pieds de rhubarbe.

La vie des Sœurs au Carmel d'Yzeron aujourd'hui

Au cœur de la vie de prière de l'actuelle communauté de carmélites se trouve l'oraison (i.e. la prière individuelle et silencieuse), à raison de deux heures quotidiennes : « Le ciment de cette maison est l’oraison » disait sainte Thérèse d'Avila. Très concrètement, la vie de la communauté s'organise autour de deux pôles essentiels :

  • Le premier est celui d'une vie d'ermites, constituée de travail, de solitude, de silence à la recherche de Dieu. 

  • Le second est celui d'une vie fraternelle vécue dans la liturgie, les temps de rencontre et les repas

Les carmélites se consacrent à l'étude et l'écoute de la Parole de Dieu ainsi qu'à la lecture de la vie et des œuvres des grandes figures spirituelles carmélitaines (sainte Thérèse d'Avila, saint Jean de la Croix, sainte Thérèse de Lisieux, sainte Édith Stein alias sœur Thérèse-Bénédicte de la Croix, etc). 

Entre les racines noueuses d'un vieil arbre et le bleu éclatant d'un ciel d'été, voici la chapelle de Châteauvieux, dans les environs du Carmel d'Yzeron.

Ce qui vous attend pendant votre retraite spirituelle

Vivre un temps de retraite spirituelle au Carmel d'Yzeron

Pour celles et ceux qui souhaitent faire l'expérience d'un temps de silence et de contemplation bien loin de leurs journées du quotidien, le Carmel d'Yzeron est une destination de choix - pour qui est prêt à se rapprocher d'une vie d'ermite !

Car l'hôtellerie du Carmel est assez modeste. Elle se compose de deux chambres doubles et de deux chambres individuelles, ainsi que d'une chapelle. On y trouve également une salle à manger pour six personnes environ (pour les saisons plus fraîches) ou en extérieur, dans le village lorsque le temps est meilleur. 

Avis aux chefs et cheftaines qui souhaiteraient passer quelques jours près de Lyon et rencontrer les Sœurs, les carmélites sont en effet disposées à accueillir scouts et guides. 

Courgettes, salades, œufs, sucre, passoire et autre fouet de cuisine, les Sœurs du Carmel sont presque prêtes à postuler pour MasterChef !

Les piliers de la vie spirituelle d'Yzeron

Les Sœurs de l'Ordre du Carmel sont appelées « Carmélites ». Elles s'appliquent à marcher dans les pas de sainte Thérèse d'Avila, sainte espagnole mystique du XVIè siècle déclarée docteur de l'Église.

Les carmélites cherchent à vivre avec la même ardeur, la même résolution que leur inspiratrice, dans un esprit de témoignage de ce qui les anime. Les carmélites ont aussi une vie marquée par l'oraison - un temps de recueillement et de prière silencieuse. De ce Dieu dont les carmélites se nourrissent, elles cherchent à tirer toute leur force. 

Moment de plaisir et de partage pour une partie de Mölkky enflammée digne des plus grandes finales de Ligue des Champions !

Géographie et activités

À l'ouest de Lyon, voici le petit village d'Yzeron

Le bâtiment initial, à partir duquel le Carmel a été fondé, était l'hôtel « Beau Site ». Il portait bien son nom puisque le Carmel offre une vue imprenable sur Lyon et la vallée du Rhône. 

Le village d'Yzeron offre plusieurs loisirs pour les sportifs et amateurs de poussée d'adrénaline : tyrolienne géante et accrobranche sont à proximité immédiate du Carmel. Vous y découvrirez aussi le plan d'eau qui est la source de la rivière du même nom, l'Yzeron. 

Par ailleurs, la commune est très impliquée dans un souci écologique, notamment en ce qui concerne une logique zéro pesticide pour les exploitations agricoles locales, en ce qui concerne la préservation de la flore et de la faune locale, mais aussi pour le compostage communal ou encore de conversion de la chaufferie communale aux énergies renouvelables

Enfin, aux abords du village, se situent le lac du Ronzey ainsi que des chapelles romanes ; la chapelle de Châteauvieux, qui date du XIè siècle et la chapelle de Rochefort (commune de Saint-Martin-en-Haut). Le village compte aussi de nombreux sentiers de randonnée, à pied ou en VTT. 

De vastes étendues d'eau calmes et silencieuses, au cœur des forêts des Monts du Lyonnais.

Découvrir les environs dans les Monts du Lyonnais (69)

Dans la commune voisine de Courzieu, se trouvent plusieurs sites exceptionnels. Vous pourrez visiter l'oppidium du Châtelard, qui date du second âge de fer. Mais aussi l'aqueduc de la Brévenne (qui passe aussi par Montromant et rejoint Lyon) qui date du règne de l'empereur romain Claude (Ier siècle). 

La commune de Vaugneray compte également un des quatre aqueducs qui alimentaient Lyon ; il s'agit de l'aqueduc de l'Yzeron (qui précède de quelques décennies celui de la Brévenne). 

En cliquant sur "Accepter", vous acceptez que des cookies soient stockés sur votre appareil.