L'Monastère et la communauté

Le Monastère et la communauté

Le Monastère et la communauté

La Monastère et la communauté

Petite histoire de la communauté Notre-Dame de Surieu

L'histoire du Carmel de Surieu commence à Paray-le-Monial, fondé en 1901 par le Carmel de Dijon. La communauté est ensuite transférée en Isère (38) en vue de poursuivre sa mission. Après une période de transition de trois ans à La Tronche au Nord de Grenoble, la communauté s'installe en 1984 sur la colline de Surieu afin d'assurer une vie contemplative paisible et reculée.

Pour l'installation de la communauté, la commune leur mis à disposition une église romane intégralement restaurée et de nombreux voisins des environs leur sont venus en aide. Le monastère a donc été bâti sur les ruines d'un château médiéval comportant encore quelques pans de murs, une tour, une chapelle du XIIème siècle et des fours potiers du Moyen-Âge hélas non-accessibles. 

Le monastère domine la vallée du Rhône et fait face au mont Pilat et ses 1432 mètres d'altitude. La chapelle se trouve au centre de la communauté actuelle qui s'applique à suivre la Règle du Carmel : « méditant jour et nuit la Parole du Seigneur et veillant dans la prière ». Chacun peut les y rejoindre, la chapelle est ouverte de 7h à 22h.

La communauté compte actuellement 14 carmélites. Au cœur de leur vie de prière se trouve l'oraison, c'est-à-dire la prière individuelle et silencieuse. Elles mènent ainsi ce qu'on appelle une « vie contemplative », autrement dit une vie ayant la prière pour premier pilier.

Prêt pour une simulation d'attaque de château fort ? En réalité, il s'agit d'une tour située dans le parc du Carmel de Surieu, soigneusement entretenu par les Sœurs.

Avec un peu de chance, vous pourrez vous émerveiller devant un manteau de neige (presque) immaculé !

Ce qui vous attend pendant votre retraite spirituelle

Vivre une retraite et un temps de silence au-dessus du Rhône

Dans le cadre des retraites spirituelles qu'elles accueillent, les carmélites vous proposent de goûter à leur vie de silence et de prière. Elles vous proposent également un accompagnement spirituel personnel si vous le souhaitez. Le Carmel Notre-Dame de Surieu propose également des retraites particulières réservées aux jeunes qui permettent de partager le quotidien des sœurs. 

Si vous souhaitez vous videz la tête tout en aidant la communauté, les travaux manuels vous ouvrent grand les bras ! Dans un autre genre, plus confortablement assis dans une bonne chaise, vous aurez aussi l'occasion de découvrir la vie des carmélites grâce à un film. 


Très concrètement, le Carmel dispose d'une petite hôtellerie avec plusieurs oratoires et une petite bibliothèque. Elle se veut un lieu de silence, en particulier au moment des repas.

Entre ombre et soleil, petit topo d'après-midi sous l'arbre du jardin pour les Carmélites de Surieu.


Géographie et activités

Au Sud de Lyon, les alentours du Carmel Notre-Dame de Surieu

Niché au sommet d’une colline, sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle, dans un écrin de nature, le monastère offre un espace de silence et de beauté au dessus de la vallée du Rhône et face au mont Pilat.

Situé dans la petite commune de Saint-Romain-de-Surieu, dans le département de l'Isère (38), le monastère se situe à 50 minutes de route de Lyon, 1h15 de Saint-Étienne et 45 minutes de Valence. Vous pourrez profiter de nombreux sentiers de randonnée dans la campagne environnante, sublime région vallonnée et boisée.

Oui, on dirait un décor de film d'action à la manière de « Gladiator », mais il s'agit en réalité de la magnifique vue surplombant le Carmel Notre-Dame de Surieu.

Les nombreux châteaux et sites à visiter, lieux de vie de Shakespeare ou Berlioz

Saint-Romain-de-Surieu se trouve à quelques kilomètres de la ville de Roussillon. Vous y trouverez le château de Roussillon, unique château de style Renaissance de l'Isère, datant du XVIè siècle. D'après la légendre, William Shakespeare y fit un bref séjour. En outre, vous pourrez y découvrir les ruines de la ville fortifiée

Dans un village voisin de Saint-Romain-de-Surieu, se situe le château d'Anjou. Vous pourrez y profiter du parc de près de dix hectares et du château, imaginés par les architectes paysagistes Henri et Achille Duchêne (inspirés par les jardins à la française d'André Le Nôtre) au cours du XIXè siècle. À la fin du XIXè siècle, Sarah Bernhardt admirait cette « exquise propriété ».

La Côte Saint André (à 40 minutes de route de Surieu), ville natale d'Hector Berlioz, est un site touristique qui compte de nombreux châteaux, hôtels particuliers et un riche patrimoine religieux. Le chef-lieu, Vienne, se situe à une petite trentaine de minutes de Surieu et possède un large patrimoine archéologique

Enfin, avis aux amateurs de bons vins, vous pourrez profiter des nombreux vignobles de la vallée du Rhône. À proximité immédiate du Carmel se trouve des appellations d'origine protégée, telles que le Condrieu (ainsi que Rigotte de Condrieu, fromage de chèvre) et le Saint-Joseph. Un peu plus en amont et en aval, se situent respectivement le Côte-Rotie et l'Hermitage. Bref, il y a bien des raisons de se promener dans les parages du Carmel, pour le plus grand bonheur des poètes avides de paysages autant que pour les œnologues en herbe ravis de découvrir quelques sépages !!

Le monastère offre une vue à couper le souffle, à l'image de ce paysage d'automne donnant sur les montagnes de la chaîne des Alpes au fond.
En cliquant sur "Accepter", vous acceptez que des cookies soient stockés sur votre appareil.