Sanctuaire Louis et Zélie d'Alençon

C'est dans la ville norande d'Alençon, à environ une heure de route de Lisieux que se situent les origines de la Petite Thérèse. En 2015, au moment de la canonisation de ses parents, Louis et Zélie Martin, le diocèse de Séez a érigé un sanctuaire dans leurs lieux mêmes de vie.

Le sanctuaire accueille tous les pèlerins pour vivre un moment spirituel ressourçant à Alençon !

Les retraites organisées par la communauté

Fête des saints Louis et Zélie
12/07/2024 - 13/07/2024
Couples et fiancés
Je découvre
Vacances pour les mamans seules avec leurs enfants
12/08/2024 - 18/08/2024
Familles
Je découvre

L'Sanctuaire et la communauté

Le Sanctuaire et la communauté

Le Sanctuaire et la communauté

La Sanctuaire et la communauté

Le Sanctuaire et la communauté

Le Sanctuaire et la communauté

Le Sanctuaire et la communauté

Le Sanctuaire et la communauté

La petite histoire du Sanctuaire d'Alençon

Le Sanctuaire d'Alençon est un sanctuaire récent érigé en 2015 suite à la canonisation des saints Louis et Zélie Martin, premier couple de l'Église à avoir été canonisés ensemble.

On trouve au cœur du Sanctuaire, la Maison de la famille Martin, aussi dite Maison natale de sainte Thérèse. La ville d'Alençon est parcourue des lieux qui ont marqué la vie des Martin : la basilique Notre-Dame où se sont mariés Louis et Zélie et où Thérèse fut baptisée, le pont de Sarthe, dit « Pont de la Rencontre », où le couple Martin s'est rencontré pour la première fois, ou encore l'église de Montsort, première paroisse de la famille, et l'horlogerie de Louis Martin. 

C'est l'ensemble de ces lieux qui constituent le Sanctuaire, qui est avant tout un sanctuaire des couples et des familles. Sa vocation est de rendre accessible l'exemple de sainteté de Louis et Zélie Martin, et de la famille Martin plus largement. Leur témoignage est une expression de la possibilité de conduire une vie conjugale et familiale ordinaire dans la sainteté, sans mourir martyr ou sans charisme reçu exceptionnel. Il suffit de mettre Dieu à la première place dans sa vie, de réaliser les petites choses du quotidien avec amour et patience. 

Leur vie est tout à la fois étonnante d'intensité et de normalité bien loin de certaines images d'Épinal. Ils ont connu aussi bien de nombreuses joies que de grandes épreuves : disparition de quatre enfants, éducation difficile de Léonie (sœur de Thérèse), la maladie mentale, le cancer ou encore les soucis de travail. Chacun peut se reconnaître dans un de ces aspects de leur vie, qui fait de cette famille du XIXè siècle, une famille éminemment contemporaine. Au sanctuaire, chacun est accueilli pour ce qu’il est, quelle que soit son histoire familiale et ses blessures personnelles.

Le jardin de l'hôtellerie donnant sur la basilique... sympathique, non ? 

La communauté du Sanctuaire : tout un petit monde qui vous attend à Alençon

La communauté du Sanctuaire Louis et Zélie d'Alençon rassemble salariés, communautés religieuses et nombreux bénévoles qui se mettent quotidiennement au service des pèlerins pour leur faire découvrir un sanctuaire à taille humaine, des lieux où s’est sanctifié dans sa vie ordinaire un couple à première vue sans histoire.

Les cinq sœurs carmélites messagères de l'Esprit-Saint sont présentes au quotidien à Alençon. Dans la chapelle Sainte-Thérèse, attenante à la maison, une messe est célébrée presque quotidiennement. Tous les jeudis, les sœurs y proposent également un temps d'adoration. Des veillées de compassion et de prière aux intentions des pèlerins sont organisées en début de chaque mois.

La branche masculine des carmes messagers de l'Esprit Saint est également présente au Sanctuaire pour accompagner les pèlerins, célébrer la messe, proposer le sacrement de réconciliation et prier aux intentions des pèlerins.

Chut ! On est dans la partie musée de la Maison de la famille Martin !

Ce qui vous attend pendant votre séjour

La retraite spirituelle qui vous attend au Sanctuaire

Le Sanctuaire accueille toute personne désireuse de vivre un temps de retraite : pèlerins individuels, couples, familles, équipes Notre-Dame...

Plusieurs activités spirituelles peuvent être proposées en fonction du « type » de pèlerin que vous êtes. En individuel, en couple et en famille, vous pourrez :

  • Sans réservation, visiter la Maison Martin ;

  • Participer aux différents offices du Sanctuaire ;

  • Mettre vos pas dans ceux de la famille Martin à Alençon grâce à un livret du pèlerin qui vous permettra de réaliser le parcours en tout autonomie.

En couple, vous pourrez célébrer votre anniversaire de mariage, renouveler vos vœux de mariage ou recevoir la bénédiction avec les reliques des saints époux Martin.

Chaque année, le Sanctuaire propose également différents évènements :

  • Pour les couples : week-ends dédiés aux équipes Notre-Dame, pèlerinages de la saint Valentin, week-end pour les fiancés, week-end Cénacle

  • Pour les familles : fête des familles, vacances pour les mamans seules avec leurs enfants. 

  • Pour tous : retraites spirituelles, session pour les célibataires, fête des saints Louis et Zélie, journée Pluie de Roses, etc. 

La maison natale de sainte Thérèse de Lisieux bien normande malgré ses couleurs provençales !

L'hôtellerie du sanctuaire d'Alençon

Située au pied de la Basilique Notre-Dame d'Alençon, l'hôtellerie est un lieu d'hébergement et de restauration pour les familles et le pèlerins, à seulement 300 mètres de leur maison natale de sainte Thérèse. 

Les chambres

L'hôtellerie comporte 66 couchages répartis en différentes typologies : chambres familiales, doubles, dortoirs, permettant de répondre au mieux aux attentes des pèlerins. Deux chambres sont aussi conçues pour les personnes à mobilité réduite. Chaque chambre est dotée d’une salle de bain et de WC privatifs.

Restauration

La salle de restauration peut accueillir jusqu’à 85 couverts. Les plats sont cuisinés par un traiteur local et remis à température en cuisine. Le petit-déjeuner est préparé sur place.

Au Sanctuaire

Durant votre séjour à Alençon, vous trouverez :

  • Une chapelle dédiée à la Vierge Marie, la chapelle est accessible via le premier et le second étage. Vous pourrez vous y recueillir à tout moment. La chapelle a une capacité de 60 places.

  • Une salle de conférence : l'hôtellerie dispose d'une salle de conférence de 70m², sonorisée et équipée pour la vidéo-projection.

  • Une salle d'activités pouvant remplir plusieurs fonctions selon les besoins (salle de jeux pour enfants, extension du réfectoire...).

  • Le jardin clos adossé aux remparts de la veille ville d'Alençon ajoute une touche de verdure à l'hôtellerie des pèlerins. Les enfants peuvent y jouer en toute sécurité dans l'espace jeux dédié. Les couples peuvent échanger en toute quiétude sur la terrasse surplombant le jardin ou tout simplement admirer le clocher de la Basilique Notre-Dame.

La maison de la « Petite Rose » à Semallé, nourrice de sainte Thérèse de Lisieux. 

Géographie et activités

Alençon et ses environs

Alençon et sa région vous réservent d'agréables surprises : un patrimoine unique, un passé historique empreint d'illustres personnalités, des trésors insoupçonnés, des paysages et des forêts où il fait bon de se balader. Un cadre idéal pour se ressourcer, prendre son temps et partir à la découverte de l'histoire et de la nature. La Famille Martin aimait les promenades en Pays d’Alençon, pour le plaisir de voyager en famille ou de participer à des pèlerinages locaux.

Petit détour historique et culturel...

... sur les pas de la famille Martin

Les différents lieux en Pays d'Alençon qui ont marqué la famille Martin :

  • La maison de Rose Taillé, nourrice de sainte Thérèse, à Semallé ;

  • L'église de Saint-Denis sur Sarthon et la Butte Chaumont ;

  • Les villages de Saint-Céneri et Saint-Léonard des Bois ;

  • La chapelle Sainte Anne de Champfrémont ;

  • La basilique et la cathédrale de Sées.

... ou tout simplement touristique

  • Le château des Ducs d'Alençon ;

  • Le musée des Beaux-Arts et de la Dentelle ;

  • Les parcs et jardins ;

  • 25km de voies vertes pour se balader ;

  • La Vélobuissinnière ou la Véloscénie pour pédaler à son rythme et découvrir un patrimoine et des paysages époustouflants.

Le « Pont de la Rencontre » où Louis et Zélie Martin se sont rencontrés en avril 1858. 
-
+
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Réserver ma retraite
En cliquant sur "Accepter", vous acceptez que des cookies soient stockés sur votre appareil.