Sanctuaire Sainte-Bernadette de Nevers

No items found.

Au cœur de la Bourgogne nivernaise, sur les bords de la Loire, s’élève un joyau du XIXᵉ siècle, discret et majestueux, au milieu de son parc de cinq hectares verdoyants : le sanctuaire de Sainte Bernadette de Nevers.

Dans ce havre de paix, où regorgent de nombreux trésors, une Sainte, Bernadette Soubirous, y attire auprès d’elle, enchâssée pour l’éternité… des dizaines de milliers de pèlerins chaque année. Que vous soyez sur les routes de Saint-Jacques ou de Vézelay, en route vers Lourdes ou vers Paray-le-Monial, ce sanctuaire historique situé au cœur de la France est le lieu de retraite qui vous attend ; lieu de rassemblement, mais surtout arrêt incontournable pour venir se ressourcer et contempler à l’école de Sainte Bernadette.

Plus simplement, ce lieu de pèlerinage symbolique est la garantie d’une retraite spirituelle édifiante.

L'Maison et la communauté

Le Maison et la communauté

Le Maison et la communauté

La Maison et la communauté

La congrégation des Sœurs de la charité de Nevers

La congrégation des Sœurs de la charité et de l'instruction chrétienne de Nevers a été fondée au XVIIe siècle par Jean-Baptiste Delaveyne (1653-1719), prêtre et moine bénédictin. Il a souhaité des sœurs, non pas contemplatives derrière les grilles d’un monastère, mais vivant au service des plus pauvres auprès desquels elle sont engagées en France et partout dans le monde.

La spiritualité des sœurs de la Charité de Nevers est de manifester au monde la force de la charité chrétienne auprès des plus défavorisés et des malades. Vie de prière et vie d’engagement sont l’essence de leur vie religieuse.

Depuis son origine, le sanctuaire de Nevers est dédié à cette belle mission et les Sœurs de la Charité de Nevers veillent avec le même amour sur leur petite sœur Marie-Bernarde comme sur tous les pèlerins qui passent vénérer la petite sainte dans sa châsse d’or.

Toutes les chambres du sanctuaire donnent sur le cloître et sa petite cour richement fleurie.

Le sanctuaire de Nevers : un lieu d'accueil et un refuge pour les pèlerins

Au début du VIIIème siècle, sur cette même colline alors couverte de vignes, des moines s'établirent et bâtirent un prieuré.

Sur les ruines de la première abbaye – dont il subsiste encore quelques traces sur le porche de l'église – la maison mère des sœurs de la charité de Nevers va sortir de terre. Elle a été construite en 1850 pour répondre à la demande de l'évêque d'alors, qui avait constaté que les sœurs étaient dans un endroit beaucoup trop étroit. 200 à 300 religieuses vivaient en effet dans ces lieux.

Le couvent Saint-Gildard, lieu historique où Bernadette Soubirous finit sa vie

Au début du VIIIème siècle, sur cette même colline alors couverte de vignes, des moines s'établirent et bâtirent un prieuré.

Sur les ruines de la première abbaye – dont il subsiste encore quelques traces sur le porche de l'église – la maison mère des sœurs de la charité de Nevers va sortir de terre. Elle a été construite en 1850 pour répondre à la demande de l'évêque d'alors, qui avait constaté que les sœurs de la charité étaient dans un endroit beaucoup trop étroit. 200 à 300 religieuses vivaient en effet dans ces lieux.

Après trois jours de voyage entre Lourdes et Nevers, en train puis en calèche, Bernadette franchit le portail des sœurs de la charité de Nevers le 7 juillet 1866. Elle a alors 22 ans. Célèbre et sursollicitée à Lourdes depuis les apparitions en 1858, elle y vint se mettre à l'abri, en prenant le nom de Sœur Marie-Bernarde. C'est ici, en toute discrétion et en toute humilité, qu'elle découvre, apprend puis maîtrise le métier d'infirmière, au service de ses sœurs. Très affaiblie et malade, elle y vivra les 13 dernières années de sa vie, jusqu'au mois d'avril 1879. Elle sera béatifiée le 14 juin 1925, puis canonisée le 8 décembre 1933.

Aujourd'hui, au sein de la Maison-Mère de la congrégation, des sœurs participent à l’animation du Sanctuaire. Une équipe de salariés et de bénévoles est également mobilisée à l’année pour entretenir et faire vivre ce haut lieu de pèlerinage qui vous attend.

C'est dans ce havre de paix que Bernadette Soubirous, ici en statue et dignement honorée d'un flamboyant parterre de fleurs, a vécu la dernière partie de sa vie, entre 1864 et 1879.

Ce qui vous attend pendant votre retraite spirituelle

Vivre une retraite spirituelle au Sanctuaire de Nevers

Séjourner sur les pas de Sainte Bernadette à Nevers vous donne accès à la chapelle où la petite Sainte repose aujourd’hui dans une majestueuse châsse en or, ainsi qu’aux jardins fleuris et verdoyants qui entourent le sanctuaire. Grand de cinq hectares, le parc invite à la flânerie ou au recueillement, près de la chapelle Saint Joseph, ou près du lavoir historique, où Sainte Bernadette venait prier Notre Dame des Eaux, qui lui faisait tant penser à « Aquerò », la Sainte Vierge telle qu’elle lui était apparue à Lourdes près de la grotte. On y trouve donc même aussi une reconstitution de la grotte des apparitions !

En centre-ville et dans un cadre exceptionnel, le Sanctuaire de Nevers offre 90 chambres avec une capacité d’hébergement de près de 200 personnes. Vous pouvez également être restaurés matin, midi et soir, tous les jours de l’année. Midi et soir, le menu du jour entrée-plat-dessert vous est proposé au tarif de 15€.

Sans que cela soit une condition pour y loger, quatre chapelles ou oratoires sont à votre disposition pour un temps de silence, d'oraison, ou de méditation personnelle. La messe est dite chaque jour en français et même dans des langues étrangères, suivant l'arrivée des différents groupes de pèlerins !

Le Sanctuaire Sainte Bernadette se situe à 15 min à pied de la Loire

Le Sanctuaire de Nevers, un lieu accueil international

L’Arche, le Secours Catholique, Bethasda, les congrégations, les paroisses, les aumôneries et mouvements religieux de tous pays se retrouvent régulièrement à Nevers. Du fait de ses capacités d'accueil et de son cadre exceptionnel, le sanctuaire reçoit  toute l’année les groupes d'adultes et de jeunes. Côté restauration, notez que des paniers pique-nique et même des collations vous sont proposés le cas échéant. Les chambres comptent entre 1 et 5 lits pour les familles de passage. Elles sont accessibles aux personnes à mobilité réduite et les étages sont desservis par des ascenseurs.

Autonome et au cœur du parc du Sanctuaire, le gîte d'étape Saint-Michel reçoit également les groupes de jeunes, cyclistes, randonneurs et familles avec une potentialité d'accueil de 15 personnes.

Aujourd'hui, le sanctuaire a élargi son offre et s’adresse aux professionnels. Vous souhaitez organiser une réunion, une formation, des entretiens, une session, une conférence ou vidéoconférence, un séminaire et même un congrès international… ? le Sanctuaire de Sainte Bernadette vous propose une multitude de salles pouvant accueillir jusqu’à 150 personnes, entièrement équipées et modulables, ainsi qu'un service de restauration à la carte.

Vivre un séminaire d'entreprise au Sanctuaire Sainte-Bernadette de Nevers

Aujourd'hui, le sanctuaire a élargi son offre et s’adresse aux professionnels !

Vous souhaitez organiser une réunion, une formation, des entretiens, une session, une conférence ou vidéoconférence, un séminaire et même un congrès international… ? le Sanctuaire de Sainte Bernadette vous propose une multitude de salles pouvant accueillir jusqu’à 150 personnes, entièrement équipées et modulables, ainsi qu'un service de restauration à la carte.

Géographie et activités

Faire une retraite spirituelle dans la Nièvre, sur les bords de la Loire

Le Sanctuaire Sainte Bernadette est situé dans la commune de Nevers, dans la Nièvre (58), sur les bords de la Loire.

  • Idéalement situé en plein cœur de la région Bourgogne Franche-Comté, il est entouré par un patrimoine naturel et culturel époustouflant, que la gare de Nevers à seulement 600 m du sanctuaire dessert.
  • Vous venez en voiture ou vous souhaitez visiter la région environnante suivant le parcours que vous vous êtes fixé ? Le sanctuaire dispose d'un parking gratuit, surveillé 24h/24.

À elle seule, la ville de Nevers coche toutes les cases de la destination idéale pour votre retraite spirituelle, votre pèlerinage, vos vacances et même votre séminaire d'entreprise.

Faites dans le centre-ville historique et visitez le Palais Ducal, ancienne demeure des comtes de Nevers, pénétrez dans la Cathédrale Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte (qui a particularité de disposer de deux chœurs : l'un roman et l'autre gothique), montez de la Tour Boyer et découvrez un panorama unique sur la ville et sur la Loire, visitez le musée de la faïence et des Beaux-arts et devenez un expert de la faïence de "grand feu", un art-décoratif qui a fait la prospérité de la ville des siècles durant. Vous craignez de vous perdre ? Il vous suffit de suivre la ligne bleue tracée sur les trottoirs de la ville. Elle passe justement devant le sanctuaire.

Le sport vous tente ? L'endroit est idéal pour vos balades à vélo (via la 58 VR6) ou à pied (sur le sentier du ver-vert). Seul, en couple ou en groupe, découvrez la Loire, tantôt capricieuse, tantôt commerciale. Ville sportive s'il en est, Nevers dispose de sept stades, une piscine, plusieurs boulodromes, un canoë-club, plusieurs city-stades et un skatepark. Sept parcours de promenade dédiés à la marche, au trotting et à la course à pied vous sont proposés !

Le Palais Ducal est le premier château de Loire, si vous souhaitez visitez chacun de ses nombreux et sublimes châteaux qui jalonnent les bords du fleuve.
En cliquant sur "Accepter", vous acceptez que des cookies soient stockés sur votre appareil.