Abbaye Notre-Dame de Soleilmont

Cachée dans un îlot de verdure, l’abbaye cistercienne de Notre Dame de Soleilmont se situe à Fleurus en Belgique.

Fondée au XIIIème siècle, un incendie a ravagé en 1963 une grande partie du monastère. C’est ainsi que 10 ans plus tard, les sœurs se sont installées dans une nouvelle abbaye, à quelques mètres de l’ancienne, pour y poursuivre leurleur vie de prière, d’accueil, de simplicité et de joie !

Un cadre idéal pour une retraite spirituelle ressourçante !

-
+

Les réservations avec cet établissement devront être approuvées

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Les retraites organisées par la communauté

Pause au monastère - Abbaye de Soleilmont
24/11/2023 - 26/11/2023
Jeunes 18-35 ans
Je découvre

L'Abbaye et la communauté

Le Abbaye et la communauté

Le Abbaye et la communauté

La Abbaye et la communauté

Le Abbaye et la communauté

Le Abbaye et la communauté

Le Abbaye et la communauté

Le Abbaye et la communauté

Aux portes de Charleroi, une abbaye au milieu de la nature

Les bâtiments, très modernes, ne laissent pas soupçonner que cette communauté cistercienne date... de 1237 ! Elle a traversé les vicissitudes de l’histoire (guerres, pestes…) avec peu de moyens, mais une immense confiance en la providence ! Lors de la révolution française, les religieuses sont expulsées et se réfugient au château de Farciennes. En 1802, elles regagnent l’abbaye comme simples locataires. Bientôt, elles ne sont plus que 4 !

Malgré cela, en 1837, les bâtiments sont rachetés et un pensionnat est ouvert, il est maintenu jusqu’à la guerre de 1914-1918. Autorisées en 1919 à reprendre la vie cistercienne, elles sont réaffiliées à l’Ordre de Cîteaux en 1922.

En 1950, la communauté fonde l'abbaye de Brecht dans les Flandres. La nuit de Noël 1963, un incendie ravage l’antique abbaye. Les soeurs vivent pendant dix ans dans deux petites ailes demeurées intactes, chantant leurs offices tantôt dans un vieux bus tantôt dans une caravane, réactualisant leur vie monastique en conservant l’esprit cistercien dans une dynamique du provisoire. En 1973, elles s’installent un kilomètre plus loin, sur le site d’un ancien charbonnage, afin d’y poursuivre leur vie de prière, de recherche de Dieu, de simplicité.

En 1987, Soleilmont fonde un monastère dans le Kérala, au Sud de l’Inde : Ananda Matha Ashram. Les sœurs y vivent du commerce équitable en conditionnant des produits issus de l’agriculture locale ( café, thés noir et vert, noix de cajou, curcuma, gingembre, cannelle, poivre, clou de girofle, cardamone).

Les bâtiments de l'abbaye actuelle ont été construits dans les années 1970 dans un style moderne. L'église avec sa grande baie vitrée offre un beau panorama sur la nature entourant le monastère au fil des 4 saisons.

L'écrin de verdure qui vous attend à Soleilmont

Les sœurs cisterciennes de l'Abbaye Notre-Dame de Soleilmont

Actuellement, la communauté est composée de 28 sœurs d'âges divers. Suivant la Règle de Saint Benoît, elle vit au rythme de l'alternance équilibrée de la prière et du travail. La suite du Christ dans la spiritualité cistercienne est spécialement caractérisée par les valeurs de simplicité, de sobriété et d'authenticité.

Les moniales fabriquent des hosties, de pains (noirs, blancs, gris, multicéréales), de biscuits. Elles réalisent aussi des céramiques vendues au petit magasin de l’accueil.

Temps de prière avec les sœurs de la communauté

Ce qui vous attend pendant votre retraite spirituelle

Faire une retraite spirituelle à l'Abbaye Notre-Dame de Soleilmont

Hommes individuels, femmes individuelles, couples, groupes mixtes, groupes de femmes, étudiants, tout le monde est le bienvenu à l'abbaye. Les sœurs peuvent accueillir jusqu'à 20 personnes en journée et une douzaine pour la nuit. Le nombre de place étant limité pour permettre un accueil personnalisé.

A l'abbaye, vous pouvez venir faire une halte spirituelle sous différentes formes :

  • venir découvrir l'abbaye durant une journée

  • faire un séjour de découverte de la vie monastique entre jeunes

  • Participer à des week-ends spirituels

  • Prendre part à des séjours "services" (demi-journée de travail dans la propriété et participation à la vie de prière de la communauté.).

Les sœurs organisent aussi chaque année, une semaine verte, une journée intergénérationnelle chaque 1er mai, des rencontres œcuméniques et interreligieuses ainsi que des séjours "Tremplin" d'un à six mois.

Chaque mois, des groupes de rencontres se réunissent (groupe lectio, prière des mères, catéchèse Mess'aje, etc).

Vous pouvez vous-même organiser à l'abbaye des retraites ou des blocus avec des étudiants ou adultes ainsi que des retraites prêchées.

Balade dans la forêt autour de l'abbaye

Votre séjour chez les Cisterciennes de l'abbaye Notre-Dame de Soleilmont

Une douzaine de chambres individuelles, deux salles de réunions, une grande propriété boisée dans laquelle il est possible de se promener, une petite bibliothèque, voilà l'ensemble des lieux mis à disposition par les sœurs.

Les repas sont en self-service le matin et ils ne se font pas en silence. Les retraitants sont invités à participer à la vaisselle

Selon le séjour que vous souhaitez effectuer, vous pourrez participer, si vous le souhaitez, aux activités des sœurs la journée (fabrication d'hostie, poteries, travaux d'extérieur) et/ou participer aux temps de prière avec elles :

  • Vigiles : 4h05

  • Laudes : 7h15

  • Tierce : 9h

  • Sexte : 12h10

  • None : 14h15 (en semaine) ou 15h (dimanche et jours de fête)

  • Vêpres et messe intégrée (en semaine) : 17h10

  • Le dimanche, messe à 11h et vêpres à 17h30

  • Complies : 19h25

Session familiale avec les sœurs

Géographie et activités

Que faire et que visiter autour de l'abbaye Notre-Dame de Soleilmont ? 

La ville de Fleurus se trouve dans la Région de Charleroi, connue pour ses terrils (anciens sites de charbonnage). L'abbaye elle-même se trouve sur un ancien site de charbonnage et on peut y découvrir des vestiges de cette époque sur la propriété

La ville de Charleroi a mille facettes. A la fois bourgeoise et industrielle, décalée et bon enfant, bohème et branchée, à l’image des habitants. C’est le berceau de l’insolite où les anciennes industries se font écrins pour les artistes, où les murs vides deviennent de gigantesques toiles pour les "street artists", où les terrils s’escaladent et où les zones vertes invitent à des randonnées. En y ajoutant la métamorphose incroyable que la ville traverse, il devient nécessaire de s’attarder à Charleroi et de s’y promener.

Vous pouvez découvrir dans la région de Charleroi de nombreuses options d’itinéraires balisés et de circuits de découvertes de la ville. L’offre détaillée vous est proposée sur le site de la Maison du Tourisme du Pays de Charleroi.

En cliquant sur "Accepter", vous acceptez que des cookies soient stockés sur votre appareil.