Abbaye de la Coudre

Abbaye de la Coudre
Abbaye de la Coudre
Abbaye de la Coudre
Abbaye de la Coudre
Abbaye de la Coudre
Abbaye de la Coudre
Pays de la Loire

Les trappistines de l'abbaye de la Coudre vous proposent de venir prendre un temps de pause et de ressourcement proche de Laval et de découvrir avec elle la spiritualité cistercienne. 

Venez partager avec la communauté des temps de prières et le silence reposant d'une abbaye. Prier, échanger et souffler, c'est au programme lors d'un séjour à l'abbaye de la Coudre.

Les retraites organisées par la communauté

Séjour Monastique Jeunes
20/04/2024 - 24/04/2024
Jeunes 18-35 ans
Je découvre

L'Abbaye et la communauté

Le Abbaye et la communauté

Le Abbaye et la communauté

La Abbaye et la communauté

Le Abbaye et la communauté

Le Abbaye et la communauté

Le Abbaye et la communauté

Le Abbaye et la communauté

L'abbaye de la Coudre : un lieu chargé d'histoire

L’abbaye de La Coudre, à Laval, est un monastère d’une quarantaine de moniales, de tous âges, appartenant au rameau trappiste des cisterciens. 

Si les trappistines ont donné leur nom au boulevard qui longe leurs murs, le monastère a pourtant reçu le nom de « La Coudre », du lieu-dit planté de coudriers, c’est-à-dire de noisetiers sauvages.

Construit en 1858 en pleine campagne, le monastère a été gagné au fil des années par l’agglomération. Telle est l’originalité de cette communauté cistercienne : lieu de silence, de prière et de paix aux portes de la ville de Laval.

Les sœurs de La Coudre vivent selon la Règle de Saint Benoît (VIème siècle) dans le sillage des Pères cisterciens (XIème siècle) dont le propos était de retrouver la simplicité bénédictine originelle. La branche trappiste est elle aussi issue d’une réforme, lancée par l’abbé de Rancé au XVIIe siècle. 

Dans le silence, la solitude, la communion d’une vie fraternelle, un unique désir anime les religieuses : « Ne rien préférer à l’amour du Christ » (Règle de Saint Benoît)

La vie cistercienne est faite de prière, de louange, de la méditation des Ecritures et du chant liturgique, empreinte de sobriété et de joie. 

Dans un équilibre de prière et de travail, le service mutuel, entre les religieuses, est constitutif de la vie communautaire.

Réplique officiel du berceau de Moïse

Deux cents ans de veille aux portes de Laval

Après les temps révolutionnaires et une période d’exil, moines et religieuses se réimplantent en France. Dix moniales arrivent de Darfeld (Westphalie, au nord de l’Allemagne) pour s’installer à Laval, au bord de la Mayenne, en 1816. Elles intègrent l’ancien prieuré sainte Catherine.

En 1855, la construction du chemin de fer coupe la propriété des sœurs. Elles quittent les lieux en 1859 pour le monastère actuel, bâti dans la campagne au sud de la ville. 

Pour assurer les ressources de la communauté, une fromagerie est créée en 1868. Une activité d’affinage du fromage perdure encore.

Des produits de La Coudre, on veut bien en faire tout un fromage

Ce n’est que cent ans plus tard, dans les années 1970, que les sœurs commencent à produire et commercialiser leurs fameuses préparations pour entremets « Véritable Trappe » devenues aujourd’hui la principale ressource de la communauté.

À partir de 1985, la communauté s’est engagée dans une patiente rénovation de ses lieux de vie et d’accueil. Elle peut maintenant accueillir dans une nouvelle hôtellerie, silencieuse et confortable.

Entre-nous, ces entremets sont flan-tastique

Ce qui vous attend pendant votre retraite spirituelle

Une retraite spirituelle à la Coudre, oui mais pourquoi ?

« Ecoute... ! » C’est le premier mot de la Règle de vie de St Benoît. Faire silence pour écouter… Écouter qui ?  Et quoi ?

À l’hôtellerie, vous trouverez un cadre monastique propice pour goûter, faire l’expérience de ce silence qui conduit vers la paix du cœur !

Vous pourrez vivre un temps au désert, loin d’un quotidien souvent très chargé… pour vous reposer, marcher, lire… pour vous retrouver vous-même et reprendre souffle.

Une hôtellerie rénovée prête à vous accueillir

Un accueil bienveillant et chaleureux près de Laval

Les retraitants sont invités à se joindre à la communauté dans sa prière liturgique, autant qu’ils le désirent. Les repas sont pris en silence à l’hôtellerie avec, le midi, la retransmission de la lecture qu’écoutent les sœurs.

À partir de 1985, la communauté s’est engagée dans une patiente rénovation de ses lieux de vie et d’accueil. Elle peut maintenant accueillir dans une nouvelle hôtellerie, silencieuse et confortable :

  • La durée du séjour est de 2 à 8 jours.
  • L’hôtellerie dispose d’un oratoire, d’un jardin et d’une bibliothèque.
  • Vous pourrez aller marcher vous promener jusqu’au bois de l’Huisserie ou sur le chemin du halage le long de la Mayenne.
  • Si vous le désirez, vous pourrez vous adresser à la sœur hôtelière pour une rencontre personnelle ou au Père Aumônier pour vivre un temps d'accompagnent spirituel.

Attention soeur déterminée à en « Dé-Coudre » !

Géographie et activités

Laval et la Mayenne, trésors patrimoniaux français !

À proximité de l'abbaye de la Coudre, une multitude d'activités vous attendent. Explorez l'histoire en visitant le Château de Laval, déambulez dans le charmant Vieux Laval, et profitez d'une promenade relaxante le long de la Mayenne.

Découvrez la culture locale au Musée du Vieux-Château et délectez-vous de la gastronomie régionale dans les restaurants du centre-ville.

Si vous disposez d’une voiture vous pourrez vous rendre au sanctuaire de Pontmain (53), l’un des cinq lieux d’apparition mariale reconnus en France. Terminez la journée en vous relaxant au Jardin de la Perrine, offrant une vue panoramique.

Avec la possibilité d'explorer des églises remarquables et de goûter l'ambiance du marché local, la région offre une diversité d'expériences.

La Basilique de Pontmain est un lieu haut en couleurs
-
+
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Réserver ma retraite
En cliquant sur "Accepter", vous acceptez que des cookies soient stockés sur votre appareil.