Qu’est-ce qu’une retraite spirituelle ?

 

Voilà la question à 10 000 $, qui touche le cœur de notre projet chez RITRIT !

Alors, c’est quoi une retraite spirituelle ? Une retraite spirituelle, c'est une expérience de quelques jours où l’on choisit de prendre le temps pour réfléchir, ou pour prier, dans un endroit beau et serein, comme une abbaye. Ça, c'est la réponse courte !

Mais pour gagner au Trivial Pursuit face à vos amis, voici une réponse approfondie, qui vous aidera surtout à mieux comprendre les enjeux autour d’une retraite spirituelle !

Autour du mot « retraite »

Le mot « retraite » est assez polysémique. Écartons d’office le sens courant du mot, prendre sa retraite, d'autant qu'en l'occurrence les retraites spirituelles s'adressent à des personnes de tout âge, depuis les étudiants jusqu'aux arrière-parents en passant par les parents, les jeunes pros, les fiancés, bref tout le monde !).

La retraite spirituelle est un moment d’exception, et ce quel que soit l’âge du retraitant ! Elle est sûrement encore plus bénéfique quand on est jeune, à l’heure des premiers choix de vie, des grandes décisions !

Un jeune en prière à l'abbaye d'Orval : pourquoi pas vous ?

Il s’agit encore moins de battre en retraite ! Cependant, le sens de « refuge », que ce terme recouvrait à l’origine, est éloquent. Le quotidien et ses heurts peuvent abîmer, comme les évènements durs et les doutes que réserve la vie à chacun.

Dans ces moments d’hésitation, face à la sensation d’être un peu perdu, ou simplement face à un besoin de sortir du rythme effréné de notre siècle digital, dans une pulsion d’authenticité, il est bon, il est naturel, de vouloir se réfugier. Bonne nouvelle, RITRIT est là ! Ou plutôt, les abbayes sont là. Et peu importe que vous soyez athée ou croyant d’une autre religion pour partir !

Pour mieux comprendre : l’histoire significative des retraites spirituelles !

Cela fait bien longtemps que les gens partent en retraite spirituelle, et que les monastères les accueillent. Plus d’un millénaire, en fait !

Concrètement, Saint Benoît rédige au milieu du VIe siècle sa fameuse Règle, qui rythme encore la vie de nombreux moines bénédictins aujourd’hui. Parmi les 73 chapitres, le n°57 retient particulièrement notre attention : « On recevra comme le Christ lui-même tous les hôtes qui surviendront ».

La promesse assurée d’être bien accueilli, et c’est peu dire ! Ainsi, depuis les années 530, des hommes et des femmes de tous âges, de tous horizons, décident de prendre du temps pour réfléchir au sens de leur vie et prendre le temps de souffler et de se ressourcer dans un cadre hors-du-commun.

« D’accord, mais on fait quoi pendant une retraite spirituelle en abbaye ? »

Avant tout, c’est à vous de voir : vous êtes libre ! Mais une journée dans un monastère est pleine de propositions riches de sens et de bienfaits (à découvrir aussi ici) :

  • La Liturgie des Heures rythme la vie en abbaye, avec ce qu’on appelle des offices, c’est-à-dire des prières à heures fixes (laudes, complies, vêpres, vigiles…) : tous les retraitants y sont les bienvenus, comme aux messes ! Il y a peu de choses aussi belles et apaisantes que d’écouter les moines chanter en grégorien, dans la pénombre du crépuscule ou du petit matin, et de voir le lever de soleil à travers les vitraux d'une ’église millénaire.
  • Des temps de réflexion, seul ou à plusieurs, avec un moine calé sur plein de sujets, ou un autre retraitant qui le souhaite. On peut poser des questions à un prêtre, lui aussi formé, sur la religion ou sur la vie. Mais aussi en apprendre sur la religion chrétienne, depuis ses fondements ! Dialoguer avec Dieu, aussi, pourquoi pas ?
  • On peut sortir de l’abbaye pour profiter d’une nature superbe, éloignée du bruit des villes, propice à la méditation, à la lecture, aux balades et au farniente, voire au sport !
  • Vivre aux côtés des moines, c’est aussi, si l’on veut, prendre les repas avec eux, et par là faire l’expérience étonnante des repas en silence, où tout passe par le regard pour se comprendre entre amis, avec les moines. Avouons-le franchement, c'est même très marrant !

Tous les chemins mènent à l'abbaye de Blauvac

Un format particulier : les retraites prêchées

Une retraite peut en outre être prêchée, c’est-à-dire qu’elle est le cadre de « topos », de petites conférences et d’échanges menés par un moine, par un prêtre, sur un thème particulier pendant tout le séjour, ou qui varie selon les journées. L’occasion d’apprendre et de réfléchir à sa vie, encore !

La retraite prêchée peut suivre une méthode qui a fait ses preuves depuis des siècles, comme celle d’un saint, Ignace de Loyola, par exemple !

Temps d'échanges en déjeunant à l'abbaye d'Hautecombe ! Dress code : le blanc (et le vin est rouge)

Pour conclure : à vous de choisir où partir !

Vous devriez maintenant avoir compris la formule d'une retraite spirituelle, à la fois concrètement et dans l’esprit. C’est vous, votre intériorité, une belle abbaye et des moines pour vous accueillir, sans oublier des moments précieux de ressourcement, de prière, ou d’étude (de révision ?), dont résultent de nombreux bienfaits.

Si vous êtes encore curieux, jetez ici un œil aux autres questions du blog ! Plus particulièrement, aux raisons de la faire, cette retraite !

Ou déjà convaincu ?!? Réservez ici directement et rapidement votre séjour dans une abbaye près de chez vous !